Acheter de l'alcool aux US

Publié le par Seb

Certes la consommation moyenne d'alcool par habitant aux US est moindre qu'en France, et dans une plus large mesure, qu'en Europe mais les gens aiment bien boire aussi. Pourtant, se procurer de l'alcool ici n'est pas toujours facile, et on a parfois l'impression que tout est fait pour en avoir honte. Notez en revanche que la publicité d'alcool à la télévision est autorisée, même si elle est assez anecdotique dans le Connecticut.

 

Comme certains pays européens (par exemple aux Pays-Bas), les alcools forts ne se trouvent pas dans les supermarchés normaux mais dans des liquor stores à l'aspect souvent miteux. Mais il est aussi assez difficile de trouver des bières ou du vin (qui est d'ailleurs considéré comme un alcool fort ici). En effet, de tous les différents supermarchés des environs que nous avons testé (et ça en représente pas mal), un seul vend des bières (mais pas de vin). Il s'agit d'un gros supermarché avec une trentaine de caisses, et lorsque vous arrivez avec votre pack de 6 bières à la caisse, on vous demande de patienter car c'est le gérant en personne qui vient vérifier votre pièce d'identité et l'autorise avec sa clef magique. Tout ca pour six pauvres bières !

 

Bien évidemment, n'escomptez pas boire votre bière tranquillement dans la rue, car il est strictement interdit de boire de façon ostensible sur la voie publique ! Nous avons reçu différents témoignages d'étrangers s'étant fait arrêter par la police ou même presque agresser par des passants ou par une voisine sexagénaire car ils avaient eu l'audace d'ouvrir leur bière dans la rue. En revanche, si vous cachez votre bouteille/canette dans un sac en papier, vous pouvez. Remarquez que, si il est difficile de faire la différence a plus de 10 mètres entre une canette de Budweiser et une canette de Coca, le sac en papier lève l'ambiguité.

 

bordeaux.JPGAprès quelque temps aux US, certaines choses vous manquent beaucoup. Un samedi, en revenant du supermarché, ma voiture, sans aucune raison, s'est mise à suivre le panneau "Liquor Store, 1/2 mile". Je me gare donc sur le parking et contemple ce magasin qui a l'air d'avoir récupéré l'essentiel de sa décoration d'un sex shop en dépôt de bilan. Une fois rentré, je réprime une petite larme en contemplant les murs remplis de bouteilles de vin. Le vendeur indien m'accoste alors pour me demander ce que je cherche. Poussé par un élan nostalgique, je lui demande ce qu'il a en Médoc. Diantre, je lis à sa mine que j'ai été trop spécifique. Après quelques essais infructueux, je décide d'être large en lui demandant du Bordeaux. Un petit frisson lorsque le vendeur me met une bouteille de Beaujolais dans les mains. D'autant plus que le nom, "Big Bastard", ne fait pas si français que cela. Le vendeur ne dispose en réalité que de sept vins français. Je repars avec celle dont l'étique est à la fois effectivement écrite en français et qui n'a pas de motifs de toutes les couleurs. Il faut bien tester les produits "locaux", je prends donc aussi un bouteille de vin californien.

 

 

whiskyLe vendeur, pour qui je suis un grand expert de vin car je suis français, me raconte qu'il connait bien la France car il a vécu en Ecosse. Bah oui l'Europe, c'est un peu partout pareil. Alors que je me décidais à repartir, je vis quelque chose de plus interessant encore. Un petit pan de mur était consacré au Whisky. Encore quelque chose qui me manque, mon petit verre de Scotch single malt de temps en temps. Au vu de mon intéret, le vendeur me fait part de ces conseils toujours aussi pertinents en me proposant un Blended... Et pourquoi pas un bourbon ! Non, du Scotch et du single malt. Oui, un peu de snobisme ne fait pas de mal. Vu les prix, je ne prends pas de risque et opte pour un petit Balvenie 12 ans.

 

Parfait !

 

Publié dans Vie pratique

Commenter cet article

Ahmed Kelly 09/05/2012 16:48

T'es tombé dans un état vénèr, en californie c'était pas bien compliqué de trouver de l'alcool, le plus dur finalement c'était de trouver de la bière aromatisée à la bière...

Romain 04/05/2012 06:07

"me raconte qu'il connait bien la France car il a vécu en Ecosse"
Elle m'a tué celle là, j'ai bien du mettre 10 minutes à m'en remettre XD

Pof 03/05/2012 23:37

Et au final, il était comment le bordeaux ?

lespofsauxus 14/05/2012 01:36



Pas encore goûté, je te dirais.
Pour ce qui est du californien, on l'a bu avec Martial, je m'attendais tellement au pire que ça allait. C'est très léger et a goût de flotte mais ce n'est pas imbuvable.



Pof 03/05/2012 19:51

Bah moi aussi mon réflexe c'est de prendre des single malts :) ... mais ceci dit, tu penses pas qu'il doit y avoir des bons bourbons ? T'as vu des étiquettes qui paraissaient bien locales ?

Seb 03/05/2012 19:54



J'ai vu que des blended en bourbon, mais je n'ai pas vraiment cherché non plus. Après ma déception du vin et le vendeur qui restait à 5 centimètres de moi, j'ai pas eu la patiente de fouiller
vraiment... Mais à l'avenir, je regarderais d'un peu plus près.