Boston

Publié le par Seb et Marie

Nous profitons donc que les parents de Sébastien s'occupent de Jules à New Haven pour partir en couple. Nous décidons de faire le trajet New Haven - Boston en bus. Autant le train est parfois assez compliqué, cher et pas toujours bien entretenu, les bus sont bien organisés et les prix dérisoires pour un temps de trajet identique. En plus, il y a le wifi dans le bus !

 

Nous arrivons à la gare de bus de Boston sur le coup de une heure de l'après-midi et nous mettons en quête d'un restaurant où nous sustenter. Nous prennons une entrée pour deux; des crevettes, cinq pour être exact. La serveuse commence par se moquer de nous à ce sujet puis nous fait quelque remarque désobligeante quand elle comprend que nous sommes étranger en pensant qu'on ne la comprend pas... Heureusement que le plat, sorte de ragoût pour moi et hamburger pour Marie étaient très corrects.

 

Bref, nous prenons la direction de notre bed and breakfast dans le quartier de Black Bay. Cela représente une bonne trotte depuis le centre ville, surtout avec les bagages à trimballer. Il faut néanmoins admettre que la vue est superbe puisque nous traversons le Boston Common, le parc public ou les gens se posent pour passer un peu de temps au soleil en famille avec une gigantesque pataugeoire surveillée pour le plus petits, puis le Boston Public Garden, le parc attenant, plus calme et plus classe avec ses scultures et ses jardins bien entretenus. La dernière partie du trajet se fait sur la Commonwealth avenue - arrangée dans les années 90 - dont la partie centrale est piétonne et est en réalitée un jardin tout en long jonché de scultures et de mémoriaux diverses.

 

Nous avons photographié ici le texte gravé sous une des nombreuses statues de la rue. Parfois le patriotisme américain est un brin arrogant.

 

boston4.jpg

 

Notre bed and breakfast se trouve dans une petite maison en brique rouge sur cette même avenue, la chambre est relativement grande et comprend même une kitchenette et le wifi est gratuit.

 

A Boston, l'essentiel des monuments et autres "choses à voir" sont répartis sur le Freedom Trail, un trajet tracé au sol par une ligne rouge qui parcourt la ville. Nous avons donc, au cours de ces deux jours de visite, parcouru ce trajet.

 

Boston2.jpg

 

Nous visitons entre autres quelques cimentières historiques, ce qui choque sont les têtes de mort gravées sur la quasi-totalité des tombes. Etrange.

 

Bonston3.jpg

 

Les lieux de visite du Freedom Trail sont assez hétéroclytes et assez frustrants. Les monuments ou sculptures sont relativement peu détaillés par les plaques qui indiquent qu'il s'agit de la statut de untel qui a "joué un rôle important dans la guerre d'indépendance" - on peut difficilement être plus vague -  ou s'est battu au côté d'untel, dont on ne précise pas de qui il s'agit. Hétéroclytes, car entre deux lieux ou monuments historiques, on vous présente par exemple un jardin, qui est peut être dans le même style qu'à telle époque et qui a en réalité été créé de toute pièce il y a une vingtaine d'année par une voisine qui n'avait rien d'autre à faire - et qui est en réalité moche comme tout et mal entretenu. Nous avons aussi droit à la maison la plus étroite de Boston... pourquoi pas.

 

boston5.jpg

 

Nous passons ensuite par le Quincy Market, lieu très touristique mais très agréable ou nous tombons sur ceci :

 

Boston1.JPG

Oh, la grosse nouille !

 

Et oui, il ne s'agit pas d'autre chose que d'une grosse nouille, la preuve :

 

boston7

 

Une chose qu'il nous fallait aussi voir, c'est l'USS Constitution, un des quelques premiers navires américains pendant la guerre d'indépendance.

 

boston8.jpg

 

Plus que le lieu historique, c'est pour la photo datant de 1988 de Sébastien assis sur un des canons qui trône dans le salon de ses parents. Et voici ce qui a changé en presque 25 ans :

 

boston9.jpg

 

Pas de bol, on ne pourra pas refaire la photo...

 

Les deux soirs, nous avons mangé dans des restaurants à deux pas de notre hotel. Il s'agit du quartier d'affaire avec ses grands buildings qui est assez animé la nuit avec de très nombreux bar-restaurants. La nourriture est très correcte et relativement bon marché, et nous découvrons entre autre un concept assez intéressant : le mini dessert, pour un dollars, vous avez droit à une version miniature d'un dessert de la carte. Histoire de satisfaire votre gourmandise, même lorsque vous n'avez plus vraiment faim, sans vous faire exploser la panse.

Publié dans Voyage

Commenter cet article

Joelaindien 21/09/2012 21:30

Hello,
de très belles choses sur ton blog !
bonne soirée
Joelaindien

Ahmed Kelly 21/09/2012 17:37

J'ai vu la même nouille à San Francisco... mais on avait pas le droit de monter dessus non plus.

Seb 21/09/2012 18:39



J'espère qu'on parle bien de la même chose...