Conduire aux US

Publié le par Seb

Nous avons désormais un voiture que nous avons déjà utilisée à plusieurs reprises. Nous avons pu constater les quelques grosses différences entre la manière de rouler ici et en France ainsi que nous confronter à quelques idées reçues.

 

Les règles de conduite sont globalement plus simples, beaucoup de règles du code de la route français n'existent pas ici, tout simplement car le cas de figure se présente rarement ou que la signalisation est suffisament explicite.

 

Pas de priorité à droite.

 

stop.jpgIl faut dire que la question se pose rarement, toutes les intersections ont soit des feux soit des stops. Il peut arriver cependant que toutes les routes d'une intersection aient des stops, c'est alors la règle du premier arrivé qui prévaut, éventuellement si l'arrivée est simultanée, on "peut" considérer la priorité à droite. Finalement, cette règle du premier arrivé marche plutôt bien et les gens n'essayent pas de passer à tout prix.

 

 

Les feux tricolores

 

no_turn_on_red.jpg

Tout d'abord, ils sont situés de l'autre côté de l'intersection. L'avantage, c'est qu'il n'est pas nécessaire de se tordre le cou comme c'est souvent le cas en France, pour voir le feu. L'inconvénient, c'est que si vous êtes distrait et que vous avez le réflexe de vous arrêter juste au feu, vous vous retrouvez au milieu de l'intersection, vous avez effectivement grillé le feu, vous gênez tout le monde et vous vous faites crier dessus. 

L'autre particularité, c'est de pouvoir tourner à droite au feu rouge, sauf indication contraire relativement explicite "NO TURN ON RED". Il faut néanmoins marquer l'arrêt comme un stop et laisser la priorité à ceux qui ont le feu vert. 

Il faut aussi noter que les croisements, si par exemple vous tournez à gauche au feu et que la voiture d'en face aussi, se fait par devant. Les trajectoires ne se croisent pas, contrairement à la France où, sauf indication contraire, on doit dépasser le milieu de la chaussée pour tourner. Encore une fois, si on se trompe, on bloque le carrefour.

 

Les bus scolaires

 

bus

Les schoolbus, qui fascinent tant Jules, ont une priorité absolue ici. Il est interdit de les dépasser, surtout lorsqu'ils sont à l'arrêt. Il est d'ailleurs interdit de les croiser lorsqu'ils sont à l'arrêt dans l'autre sens. Dès que le bus s'arrête, un panneau STOP se déplie et la circulation est coupée dans les deux sens afin de protéger les enfans qui traversent pour rentrer dans le bus ou pour sortir.

 

 

 

La signalisation

 

Traffic-Signs.jpg

La signalisation est en général très explicite, exit les signes cabalistiques dont il faut apprendre par coeur la signification, les panneaux vous indiquent des "Speed limit 50", "Stop here on red", "No parking anytime" ou encore "Wrong way". Autant dire que l'examen du code en est d'autant plus simple.

 

Doubler par la droite

 

C'est autorisé puisqu'il n'y a pas de règle prescrivant aux voitures les plus lentes dde rouler à droite. On roule où on veut en théorie. En pratique, si vous êtes lent sur la voie de gauche les gens vous font des appels de phare et vous collent au train...

 

L'alcool

 

La limite est de 0,1 g/L de sang, donc zero. Il est de plus interdit de conduire avec des bouteilles d'alcool décapsulées dans la voiture. La loi est très sévère contre les infractions aux règles liées à l'alcool alors même pas un verre avant de prendre le volant. Snif.

 

Les idées reçues

 

Nous avons entendu un certain nombre de choses sur la conduite aux USA avant de venir, et je dois dire que la plupart sont fausses, tout du moins au regard de notre courte expérience ici.

 

  • Les bandes d'arrêt d'urgence. Il y en a !  On m'avait dit de faire attention car elles n'existaient pas aux US et donc qu'en cas de pépin, il fallait faire attention. Sur les interstate (autoroutes) que nous avons prises, il y avait toujours une voie d'arrêt d'urgence à droite.

 

  • Les gens sont plus zens. Il est vrai que conduire aux USA est beaucoup plus reposant qu'en France, les routes sont plus larges, tout le monde a des automatiques et le cruise control (permettant de garder une vitesse constante sans toucher l'accélérateur), ce qui fait que la conduite est très simple et peu stressante. Néanmoins, dès que vous ne démarrez pas vite au feu, que vous faites une petite erreur, ou que vous allez trop lentement sur la voie de gauche de l'autoroute, on n'hésite pas à vous klaxonner vertement.

 

  • Les américains respectent bien les limitations de vitesse. Pas plus qu'en France, si vous êtes au maximum autorisé, vous vous faites doubler tout le temps. Ceci n'est pas vrai en ville, où effectivement, les gens respectent la limitation de 25 mph.

Publié dans Vie pratique

Commenter cet article

mixlamalice 18/03/2012 14:50

Le bus scolaire est effectivement très très sacré là-bas. Pas de conneries, sinon au trou.

Pas mal de différences entre états la encore: dans le Mass aussi, les gens roulaient plutôt à 80 mph pour des limites à 70. Par contre dans le Midwest voire en Californie, tout le monde est à 59,5
en cruise control si la limite est à 60... mais les gens sont effectivement plutôt plus zens.

Dans le Mass toujours, par exemple, le niveau d'alcool autorisé était je crois me souvenir assez élevé (fais gaffe qu'ils ne comptent pas en g/L mais en une unité bizarre comme il les affectionne).
Il me semble que ça correspondait à quelque chose comme 0,75 une fois converti...

Dans l'interstate qui relie Connecticut et Mass, j'aimais bien la ligne réservée covoiturage ou il faut en fait être plus de 1 dans la bagnole pour pouvoir la prendre... elle était toujours
vide.

Enfin, le moment où on se fait poursuivre par la patrouille de cops est toujours sympa, en tout cas en souvenir. Sur le coup c'est un peu stressant et les mecs ne sont pas très rigolos (faut dire
qu'un certain nombre se fait buter par an, donc il faut éviter les gestes brusques genre fouiller nerveusement dans sa boîte à gants). Sirène, haut parleur, phares dans la gueule, tout ça pour un
excès de vitesse de 5mph, on se prend pour un vrai rebelle...

Seb et Marie 18/03/2012 18:00



Bon, je crois que je me suis trompé pour l'alcool au volant, en fait il me semble bien que c'est ce que tu dis, soit environ 0.8 g/L et que c'est à peu près pareil partout (sauf dans certains
états ou c'est 1 g/L !). Enfin, ceci sous réserve que j'ai bien compris les unités.


 


Sinon, il a certaines interstates où la voie de covoiturage est pour les voitures avec au moins trois personnes (y compris le chauffeur). Avec Jules, on y a droit !



Romain 18/03/2012 02:35

interessant, meme si je n'ai jamais tenu un volant :p du coup, relation de cause a effet, j'ai passé un petit moment a comprendre le cas ou il faut tourner a gauche en passant devant XD


(et en cette heure tardive ici c'est bien romain qui like :p)