La bouffe, c'est parfois n'importe quoi !

Publié le par Seb et Marie

En faisant les courses dans un supermarché américain, on constate les différences avec ce qu'on trouve en France, on tombe aussi assez souvent sur des perles, parfois ça fait rire, d'autres fois pas du tout.

 

Déjà, comme nous l'avions évoqué, il n'est pas toujours aisé de trouver de la vraie nourriture à cuisiner soi même. Certains supermarchés, par exemple la plupart des Walmart du coin, ne vendent que des "snacks", c'est à dire des chips et autres crackers, quelques plats surgelés (surtout de pizzas) ou encore des glaces. Ce n'est pas la majorité des supermarchés qui vendent de la viande non cuisinée ou des fruits et légumes frais.

 

bouffe5.jpgLe packaging est en général très différent, vous achetez par exemple des pots de mayonnaise ou de ketchup d'un litre (enfin l'équivalent en onces, en once fluide, en cailloux ou en schtroumpfs) mais par contre les boites de conserve n'existent qu'en petit format. Nous n'avons jamais trouvé une seule "grosse" boite de conserve comme on trouve en France. Il faut dire que ce sont souvent des légumes dans les boites de conserve, et en général, il est très dur de trouver des légumes préparés autrement qu'en toutes petites quantités. Si vous voulez acheter votre assortiment de légumes surgelés Bonduelle ou équivalent, il n'existe que des petits sachets (en général pas plus de 350g).

 

 

bouffe4.jpgEn revanche, vous trouverez en boite de conserve des produits assez surprenants, il ne nous viendrait pas par exemple à l'idée d'acheter des huîtres en boite... Après c'est une question de goût, et de classe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce qui est autrement plus inquiétant, c'est ce qui concerne les ingrédients et la qualité des produits. En plus d'avoir ici des législations apparemment beaucoup plus souples sur les produits agro-alimentaires, il ne semble pas non plus y avoir cette tradition comme en France de vouloir contrôler systématiquement la composition de tel ou tel produit. Lorsqu'on se penche un petit peu sur l'étiquette, on a souvent des surprises. Nous avions évoqué déjà que les valeurs nutritives ne sont jamais rapportées à un poids ou volume de référence (100g ou 100mL en France) mais sont données par portion. La taille de cette dite portion étant fixée par la marque. Ainsi par exemple toutes les céréales d'un même supermarché vont vous annoncer exactement le même nombre de calories par portion, mais pour des tailles de portion différentes. De plus, ces portions sont souvent largement sous-évaluées par rapport aux vraies portions communément servies. L'étiquette d'un produit quelconque vont donnera de faibles calories, si vous prenez une portion de 20 grammes...

 

bouffe2On donne aussi sur les "nutrition facts" combien une portion représente par rapport aux apports journaliers recommandés. Et là aussi, des surprises sont à prévoir. Sur l'étiquette de ces nouilles chinoises (paquet de 64 grammes, je vous promets qu'il en faut bien deux ou trois pour faire un repas), on apprend que la quantité de sel représente 50 % des apports journaliers ! La quantité de sel dans les produits en France est très regardée par le consommateur et certaines marques font leur publicité sur la réduction du sel. Pas ici. La première fois que nous avons acheté du jambon de dinde, nous n'avons pas réussi à le manger tant il était salé.

 

Il faut donc faire très attention à ce qu'on achète, à plus forte raison lorsqu'on compte en donner à un jeune enfant. Le moindre produit présente en général sont lot de conservateurs, une quantité de sel et de gras bien au dessus de ce à quoi on est habitué.

 

Mais bon, on a aussi des bonnes surprises en se baladant dans les rayons !

 

bouffe3.jpg

bouffe6

 

De plus, à part la salade et la tomate, il est tout de même très facile de trouver de quoi faire ça :

 

Bouffe1.JPG

Publié dans Vie pratique

Commenter cet article

mixlamalice 01/06/2012 15:23

Il y a eu récemment le "scandale" du pink slime http://en.wikipedia.org/wiki/Pink_slime qu'on peut rajouter à hauteur de 15% dans les steacks sans mention, et qu'on retrouvait à genre 40% dans la
plupart des steacks servis dans les cantines scolaires...

Je trouvais que les produits frais de Stop and Shop étaient pas si mal (même si effectivement, ça m'a fait bizarre en revenant en France d'acheter des fruits qui pourrissaient en trois jours alors
que je pouvais garder mon raisin 2 semaines peinard...). Ah, et pour ceux qui aiment les abats, c'est le paradis (la langue de boeuf coûte qques$ le kilo, idem avec le coeur et autre, j'imagine
qu'ils filent ça aux chats...). Le porc est plutôt pas cher aussi dans mon souvenir (surtout le filet mignon).
Sinon, pour manger "healthy" il y a Whole Food, genre de supermarché bobo qui vend des bons fromages, du bon vin et tout, mais ça coûte un bras.

Seb 11/06/2012 21:36



Je viens de découvrir le pink slime, je n'ai pas tout compris, mais ça ne fait pas réver.


La nourriture du Stop &  Shop est correcte, mais ca coûte tout de même relativement cher. Nous avons trouvé un Aldi pas très loin, qui est un peu le supermarché du pauvre car, rends-toi
compte, il n'y a personne pour emballer tes courses ni remettre les cadis à leurs places. Le choix des fruits et légumes dépend de l'arrivage, mais ils sont aussi bon, voire meilleurs que ceux du
Stop & Shop.


 


Les fruits et légumes sont quasiment systématiquement irradiés pour prolonger la conservation, ce qui je crois n'est pas possible en Europe pour tous les produits. Ce qui est le plus flagrant ça
reste les fraises qui ne sont plus bonnes en moins de 24 heures en France et que tu retrouves dans ton frigo intactes après une semaine ici. Cela dit, quand tu retrouves un fruit qui est passé
plus d'un mois parfois sans changer d'aspet, comme ça peut être le cas des pommes, joli ou pas, tu le jettes...



Pof 16/05/2012 22:02

Est-ce que c'est possible de commander sur Internet dans un supermarché un peu plus sain et de se faire livrer ?