New York - 2

Publié le par Seb

La seconde journée à New York se passe globalement bien. Nous nous levons une nouvelle fois très tôt et allons sur le Penthouse pour ne pas trop faire de bruit (un bébé, ça ne sait pas chuchoter, désolé Léon...).

 

Dans la matinée, nous entreprenons d'aller acheter les articles indispensables dont nous aurons besoin à New Haven, c'est à dire un lit gonflable et un rideau de douche avec des canards. Si vous ne classez pas ce dernier dans les articles absolument indispensables, je vous invite à venir en discuter avec Marie.

 

Nous prenons la direction de l'appartement de Léon pour mettre Jules au lit et là, panne d'ascenseur. Nous restons donc bloqué dans un ascenseur un dimanche et qui plus est le dimanche du Superbowl ! Autant vous dire qu'un réparateur d'ascenseur serait pret à nous laisser là 5 heures plutôt que de rater la finale. Par l'intermédiaire du gardien de l'immeuble nous appelons donc les pompiers.

 

L'attente aurait pu être longue, voire stressante, mais le sort a voulu que nous nous retrouvions dans l'ascenseur avec une autre famille qui a tout fait pour nous distraire. La famille est composé d'un petit gars d'environ 3 ans, de sa maman, des deux grands parents et de l'arrière grand mère. Une vraie sitcom.

 

Saison 1, épisode 1 :

Le grand père commence à appuyer sur tous les boutons et se fait vertement reprendre par sa fille qui prend les choses en main. Elle appelle la compagnie d'ascenseur via le bouton prévu à cet effet. Il faudra bien 10 minutes pour se faire comprendre car apparement quelqu'un devait faire un barbecue sur les cable électrique car le son resemblait plus à celui d'un marshmallow coincé dans un mixeur qu'à celui d'une personne vivante. Après traduction, cela donne :

"Quel est votre problème", "On est coincé dans l'ascenseur !'

'Mais quel ascenseur ?", "Celui de gauche ?"

"Mais où ?", "William Street"

"Quelle ville ?"

Oh oh, ça commence à sentir pas bon cette histoire.

C'est donc à ce moment que le concièrge tape à la porte et que la maman lui demande d'appeler les pompier.

Pendant ce temps l'arrière grand mère est pépère.

 

Saison 1, épisode 2 :

Le grand père commence à faire des blagues. "Ca arrive souvent au boulot dans notre ascenseur, il suffit de sauter à pieds joints plusieurs fois". Et sa femme de répondre, "Si tu fais ça, je divorce !".

"C'est pas comme ça que untel est mort ?" On monte dans le niveau là !

La maman qui jusque là réprimandait son père et semblait entièrement gérer la situation commence à faire une crise de panique. La grand mère commence à "tenter" de la rassurer en hurlant "Tout va bien, il ne peut rien arriver, il ne va pas y avoir d'accident, tu ne vas pas mourir". Je ne sais pas si ça a vraiment aidé.

Pendant ce temps l'arrière grand mère est pépère.

 

Saison 1, épisode 3 :

Les pompier arrivent, on les entend de l'autre côté de la porte. On apprend qu'on est bloqué juste au niveau de l'étage, donc pas d'acrobatie à faire pour sortir. Le pompier affirme qu'il y en a pour une minute. J'en doute mais bon, attendons. On entends des bruits de bricolage, on ne sait pas trop si ils tentent d'ouvrir la porte ou de monter un meuble Ikea, mais ca a duré trop longtemps pour une tentative d'ouverture de porte. Le grand père continue à faire des blagues et la maman est désormais acroupie en se tenant la tête. C'est désormais la grand mère qui semble gérer la situation. 10 à 15 minutes après sa première prise de parole, le personnage secondaire qu'est le pompier New Yorkais déclare "Ca va prendre encore une minute. Vous allez bien ?" Et la grand mère, jusqu'ici impassible, se mit à crier "Noooon, sortez nous de là tout de suiiiiite !". Elle se retourna vers sa famille, tenta de reprendre son allure paisible "Bah oui, sinon ils ne vont pas se presser". Mouais. Elle repris pour les pompiers, "En plus il y a ma mère de 90 ans qui ne peux pas rester debout et qui doit sortir !".

Alors que pendant ce temps l'arrière grand mère est pépère.

 

Saison 1, épisode 4 :

Les pompiers réussissent finalement à ouvrir la porte de l'ascenseur, toute la famille se précipite pour sortir de l'ascenseur. Avant de partir, la maman nous dit "Vous être très calmes, c'est incroyable !". Oui, mais on triche un peu, on avait un show télé pour nous distraire. Jules a dormi tout du long, l'histoire veut que quelques minutes après s'être réveillé, il demande : "On va l'ascenseur ?". "Non, pas tout de suite...".

 

Une petite photo des pompiers New Yorkais : 

 

 

DSCF9088.JPG

 

 

L'autre fait marquant de la journée, c'est bien sur la finale du Superbowl, les Giants de New York contre les New England Patriots, on se sent concerné étant donné qu'on est à New York et qu'on va en Nouvelle Angleterre le lendemain.

 

DSC_1039.JPG

 

Ce soir c'est donc match de football US et gros fat burger.

  DSC_1048.JPG

 

Pour ma part, je choisis un New Yorkais avec frites chili. Je me suis dit, tiens un peu de piment sur les frites ça peut être sympa. Et bien en fait il fallait comprendre que c'est du chili con carne, et non du chili, qu'ils rajoutent sur les frites. Tiens, si je rajoutais un repas entier sur l'accompagnement de mon hamburger !

 

DSC_1042.JPG

 

 

Publié dans Voyage

Commenter cet article